7 éléments à prendre en compte avant d’acheter une résidence secondaire

résidence secondaire

Publié le : 22 janvier 20216 mins de lecture

Environ 10% des français sont propriétaires d’une résidence secondaire. Qu’il s’agisse d’un appartement en bord de mer, d’une maison à la campagne ou encore un mobil home laissé à demeure, les plus chanceux peuvent profiter de partir en vacances pour une durée indéterminée sans avoir à frais d’hébergement. Cependant, il est vivement recommandé de bien se renseigner avant de se lancer dans un achat de résidence secondaire.

Evaluer l’isolation phonique du logement

S’il s’agit d’un achat dans le neuf, il est important d’interroger le promoteur immobilier sur l’isolation phonique du logement. N’hésitez pas à visiter le quartier pour savoir s’il y a des lieux susceptibles d’être bruyants comme les bars et également repérer les commerces de proximité. Un logement trop bruyant est non seulement un inconvénient pour les futurs locataires mais aussi pour les propriétaires qui souhaitent vivre entre leur résidence principale et leur résidence secondaire. C’est pourquoi, la plupart des propriétaires se tournent vers des maisons extérieures lorsque leur budget le leur permet.

Quel type de bien choisir ?

Il est important d’acheter un bien qui correspond à ses goûts, son budget et son mode de vie. S’il s’agit d’un achat pour investir dans l’immobilier locatif, c’est le meilleur moyen de rentabiliser sa résidence secondaire. Si vous achetez un appartement, renseignez vous également sur le règlement et les charges de copropriété. S’il s’agit d’une maison, veillez à prendre en compte le montant des charges, les éventuelles servitudes ainsi que le règlement et cahier des charges si la maison se situe dans un lotissement. Quel que soit le type de bien choisi, vous devez également vous renseigner sur les travaux de rénovation ou d’aménagement, la taxe foncière et impôts locaux, les diagnostics électriques ainsi que les projets d’urbanisme de la ville.

Les dépenses

Être propriétaire d’une résidence secondaire, c’est aussi faire face à de nombreuses dépenses notamment les taxes, les fonds d’ALUR, les charges de copropriété… Cependant, une grande majorité de propriétaires a acheté ou hérité d’une résidence secondaire. Acheter une résidence secondaire en France représente un bel investissement même si les risques ne sont pas rares. Au cours de ces dernières années, les taxes et les services publics ont considérablement augmenté ainsi que la maintenance due aux intempéries ou imprévus, en particulier pour les propriétés qui ne sont pas habitées quotidiennement.

Le contrat de location

Un bail de bien secondaire est un contrat d’habitation dans lequel figurent les modalités de la location d’une résidence secondaire meublée ou non. Le propriétaire de la résidence secondaire et le locataire définissent ensemble les termes de contrat : loyer, durée de préavis, le délai de location… Cependant la loi concernant les loyers pour les contrats de résidence principale ne s’applique pas aux contrats de location à usage de résidence secondaire.

Le Certificat d’Economie d’Energie

Instauré en 2005, le Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) est un dispositif permettant d’évaluer la consommation d’énergie (électricité, eau et gaz) des particuliers, des entreprises ou des collectivités. Le propriétaire doit fournir ce certificat au futur acquéreur ou locataire. Le diagnostic immobilier comprend plusieurs éléments comme l’état d’amiante, le diagnostic de performance énergétique, le constat de risque d’exposition au plomb, l’état des risques et pollutions, l’état relatif à la présence de termites, l’état de l’installation intérieure de gaz, l’état de l’installation intérieure d’électricité, l’état de l’installation d’assainissement non collectif ainsi que le diagnostic bruit.

Aménager sa résidence secondaire

Bien aménager une résidence secondaire n’est pas à négliger ! Souvent vide, les résidences secondaires nécessitent une importante protection pour éviter les cambriolages, et particulièrement, les maisons. Il n’est pas nécessaire d’investir dans un mobilier trop coûteux qui serait susceptible d’attirer davantage les cambrioleurs. Pensez également à aménager votre résidence secondaire comme vous le souhaitez avant de penser aux futurs locataires ! Mais avant cela il est toujours bon de se renseigner sur les erreurs à ne pas commettre.

Préparer la location de sa résidence

Si certains décident d’investir dans une résidence secondaire pour en tirer une rentabilité, c’est tout à fait possible et vivement recommandé ! Mettre son bien en location présente aussi des avantages comme couvrir ses charges et avoir un intéressant retour sur investissement surtout durant la période estivale. Les propriétaires vivant loin de leur résidence secondaire peuvent confier la gestion locative à un agent immobilier (moyennant environ 20% du prix du loyer). Il existe également de nombreuses plateformes payantes spécialisées dans la location saisonnière permettant de gérer la gestion locative à distance. Il est important d’être à jour dans les démarches administratives comme la déclaration de meublé de tourisme auprès de la mairie et d’assurer son logement. Les revenus locatifs doivent également être déclarés. L’abattement fiscal est d’environ 50% s’ils les revenus sont inférieurs à 70 000 euros par an.

Plan du site