Ce qu’il faut savoir sur l’assurance habitation

Lorsque vous achetez ou louez une maison pour la première fois, beaucoup de choses vous arrivent. Si vous avez déjà acheté ou loué une maison, vous en connaissez déjà les tenants et les aboutissants. Il est possible de s’arranger avec l’agent immobilier, le propriétaire, au sujet de l’emprunt et il existe diverses assurances que vous pouvez ou devez souscrire. Qu’en est-il, par exemple, de l’assurance habitation ?

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance habitation

Vous ne devez pas nécessairement souscrire une assurance ménage. Il est toutefois judicieux de le faire, car avec cette assurance, vous assurez l’ensemble de votre contenu. Et dans l’ensemble, il vaut probablement beaucoup pour beaucoup de gens. Vous devez donc tenir compte de cette valeur lorsque vous souscrivez une assurance ménage. Pour en savoir plus, consultez la rubrique “Prévenir la surassurance et la sous-assurance”.

Que comprend l’assurance du contenu ? L’assurance du contenu vous permet de recevoir un montant si certaines causes causent des dommages au contenu. Les effets mobiliers comprennent tout ce qui peut être déplacé dans, vers et sur votre maison et votre terrain. Pensez à des canapés, des tables, des armoires et autres.

Il y a également des objets qui, dans un cas, relèvent du bâtiment et, dans l’autre cas, de l’assurance du contenu. C’est le cas du plancher ; est-il fixé au sous-plancher et serait-il endommagé si vous l’enleviez ? Dans ce cas, le sol est couvert par l’assurance du bâtiment, mais est-ce, par exemple, un stratifié clic que vous pouvez emporter avec vous ? Ensuite, le sol est couvert par l’assurance du contenu. Cela peut également être le cas pour les escaliers, les cuisines et les cheminées, etc. Différence entre la location et le logement occupé par le propriétaire

Dans la plupart des cas, en tant qu’acheteur et locataire, vous êtes responsable de la souscription d’une assurance ménage. Par contre, dans le cas d’une assurance bâtiment – l’assurance avec laquelle vous assurez tout ce qui est cloué à la maison, c’est le propriétaire de la maison qui est responsable de la souscription de l’assurance. Le contenu est la plupart du temps, la propriété de l’habitant d’une maison, et c’est donc à lui qu’il incombe de souscrire cette assurance. Toutefois, il est possible qu’un propriétaire ait souscrit une assurance ménage, par exemple si vous louez une maison dont l’intérieur est compris.

Les types d’assurance

Vérifiez toujours auprès du propriétaire quelle est la couverture de l’assurance de contenu (deux types d’assurances) Il existe deux assurances de contenu différentes : l’assurance de contenu extra étendue (qui est en fait la variante la moins étendue) et l’assurance tous risques (où un facteur est couvert en plus, mais un dommage plus fréquent).

Avec l’assurance du contenu, vous êtes assuré pour les dommages causés par les facteurs suivants : incendie, explosion, eau, tempête de vent de force sept, cambriolage, vandalisme et vol. Avez-vous une assurance tous risques ? Vous êtes alors également assuré contre les dommages causés par des événements soudains et imprévus.

La cause du dommage est donc importante pour l’assureur. Il doit y avoir une limite quelque part. Par exemple, les dommages que vous avez causés intentionnellement et les dommages qui se produisent alors que vous auriez pu les éviter ne seront pas indemnisés. C’est le cas, par exemple, en raison d’un mauvais entretien, mais aussi si le contenu du ménage est endommagé par la pluie qui est entrée par des portes ou des fenêtres ouvertes. Vous auriez donc pu éviter ces dommages. Tout comme lorsque des portes ou des fenêtres ont été tuées parce que vous les avez laissées ouvertes alors qu’une tempête était prévue. En outre, les dommages causés par les catastrophes naturelles (inondations/séismes), le terrorisme et les défauts de construction ou de construction ne seront pas non plus indemnisés. éviter les sur- et sous-assurances.

Lorsque vous venez d’emménager, vous avez peut-être acheté beaucoup d’objets neufs pour votre maison. La valeur des biens peut être supérieure à un an plus tard, lorsque les objets ont perdu de la valeur. Ou bien vous venez de reconstruire et/ou de placer des objets de grande valeur dans la maison, ce qui fait augmenter la valeur du contenu.

Qu’est-ce que la sur-assurance ?

Il est important d’évaluer la valeur des contenus de temps en temps, par exemple chaque année. Sinon, il se peut que vous soyez simplement sous- ou sur-assuré. Il est dommage d’être sous-assuré lorsque vous devez faire appel à l’assurance du contenu ; vous ne serez alors remboursé que pour le montant que vous avez indiqué comme valeur ou une partie de celle-ci.

La surassurance est également un péché, car vous payez une prime plus élevée alors que vous n’êtes pas indemnisé pour le montant que vous avez déclaré comme valeur du contenu. Vous ne serez remboursé que jusqu’à concurrence de la valeur réelle de votre mobilier. Assurance complémentaire pour les objets de valeur Vous pouvez également souscrire une assurance plus étendue.

Par exemple, vous pouvez souscrire une assurance pour objets de valeur, avec laquelle vous pouvez assurer vos biens de valeur en plus. Pensez aux bijoux, à l’argent et au matériel audiovisuel. Vous pouvez également souscrire une assurance bris de glace pour vous assurer – comme vous pouvez déjà le supposer contre les vitres brisées. Pratique, car les fenêtres sont assez chères. 

Comment trouver la meilleure assurance habitation ? Vous pouvez recueillir toutes sortes d’informations auprès de différents assureurs habitation, mais vous pouvez aussi vous épargner cette peine. Vous êtes déjà assez occupé par le déménagement, et vous pouvez obtenir beaucoup d’aide en ligne. Ceci à partir de sites de comparaison où vous pouvez comparer de nombreuses assurances différentes, y compris l’assurance du contenu du ménage. Sur ce type de site, vous remplissez vos coordonnées et indiquez la valeur du contenu. Un aperçu des assurances de contenu les plus appropriées et les moins chères sera proposé.