Travailler dans l’immobilier : 4 métiers qui ne connaissent pas la crise

l’immobilier : 4 métiers qui ne connaissent pas la crise

Bénéficiant des formations spécialisées et d’une image appréciée et recherchée par les recruteurs, les syndics, les juristes, les gestionnaires locatifs ou les négociateurs de biens immobiliers sont des métiers non touchés par la crise. Ce sont les métiers parfaits si on désire entrer dans le domaine de la profession immobilière. Pour en savoir plus et pour consulter des offres d’emploi dans l’immobilier, cliquez ici.

Les 4 métiers florissants

Ces métiers de l’immobilier qui ne risquent pas d’être atteints par le chômage sont les emplois de :

  • Négociateurs salariés ou conseillers immobiliers : ce sont les commerciaux ou les carrières juridiques chargés de trouver des biens immobiliers à vendre. Ces travailleurs indépendants payés uniquement à la commission font partis du personnel en immobilier lancé depuis quelque années et constitue dorénavant 15 % de l’effectif total du personnel de l’immobilier,
  • Les gestionnaires locatifs : ce sont les cadres de haut niveau ayant des compétences précises en droit, technique, financier et social qui font partie des métiers porteurs signalant l’APEC (Association pour l’emploi des cadres),
  • Les gestionnaires en syndic de copropriété : ces cadres qui gèrent les immeubles sur le plan administratif, financier et technique sont recherchés pour gérer les règlements internes et l’environnement copropriétaire du logement,
  • Les juristes de l’immobilier : les métiers de l’investissement et de l’expertise sont des profils recherchés par les recruteurs analysent toujours l’APEC. Ils préfèrent notamment ceux qui possèdent une double compétence sur l’expertise et le développement durable.

Formations appréciées

Accentuer par des études approfondies dans le domaine au cours du cursus universitaire, ces métiers sont d’autant plus encore recherchés. En effet, les recruteurs désirent engager des personnes diplômés, compétentes et qui ont obtenu des formations professionnelles spéciales dans les Universités ou les grandes écoles spécialisées dans le domaine de l’immobilier. Selon les recherches de l’APEC, les personnes les plus recherchées actuellement sont les titulaires d’un bac+5 d’écoles de commerce, d’école de finance ou en fiscalité ainsi que les détenteurs de diplôme spécifié en immobilier qui viennent des écoles et universités suivantes :

  • À Bordeaux, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice et Paris, l’Institut d’études économiques et juridiques à appliquer à la construction et à l’habitat,
  • École supérieure des professions immobilières) à Nantes et Paris,
  • École supérieure de l’immobilier),
  • Institut du management des services immobiliers à Lyon, Paris et Toulouse.

Avenir florissant

Travailler dans l’immobilier est l’assurance d’un avenir florissant et prospère. Aussi en remplissant ces critères et en suivant ces formations, entrez dans le vague de l’immobilier et assurez votre avenir !

Pour augmenter vos chances de trouver un emploi dans l’immobilier, visitez le site www.emploi-immobilier.fr.