SEO pour les annonces immobilières : 6 conseils pratiques

SEO  immobilier

En tant qu’agent immobilier, vous savez probablement déjà qu’une grande partie de vos clients vous trouvent, vous et vos propriétés, en ligne. De plus en plus de consommateurs se tournent vers Internet pour tous leurs besoins, et les acheteurs de maison ne font pas exception.

Mais comment rendre vos annonces immobilières accessibles et consultables en ligne ? Grâce à l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), vous pouvez augmente la visibilité de vos annonces dans les résultats de recherche, ce qui signifie plus de vues (et donc, plus d’appels) sur vos biens disponibles.

C’est pourquoi nous vous invitons à mettre à profit nos six conseils de référencement immobilier.

1. Commencez par un site Web responsive

 

Pour maximiser la portée de vos annonces, vous devez mettre en application des stratégie de marketing immobilier : commencez par la création d’un site immobilier responsive, c’est à dire qu’il doit être consultable facilement depuis un smartphone. Cela permettra à vos clients potentiels de faire leur recherche de bien immobilier dès qu’ils ont un moment : dans le métro, dans une salle d’attente…

Il doit contenir des annonces détaillées, de belles photos. De plus, vous devez le mettre à jour très régulièrement. Rien de pire que de craquer pour un bien qui n’est plus disponible depuis des semaines ! Une fois que votre site Web est en place et hautement fonctionnel, vous pouvez vous concentrer sur le référencement naturel de vos annonces.

 

2. Définissez vos mots-clés stratégiques

 

La recherche de mots-clés est une partie essentielle du référencement pour les annonces immobilières. Vous devez connaître les termes de recherche qui mèneront les clients potentiels vers votre site Web et vos annonces immobilières, généralement, il s’agit des termes maison/appartement + éventuellement un adjectif (4 pièces par exemple) + une localité. Une fois que vous connaissez ces termes, vous les insérerez stratégiquement dans vos annonces.

Il existe de nombreux outils de recherche de mots clés, mais l’un des meilleurs est le planificateur de mots clés de Google. Si vous possédez un compte Google Ads, c’est un excellent moyen de voir combien de personnes recherchent des termes liés à votre secteur et combien d’autres entreprises sont en concurrence pour le trafic généré par ces termes.

3. Optimisez vos annonces pour les moteurs de recherche

 

Une fois que vous avez trouvé les mots clés appropriés pour vos annonces, résistez à la tentation de les utiliser dans chaque liste, car cela peut en fait affecter négativement votre classement. Utilisez-les plutôt partout où cela a du sens.

Par exemple, si vous essayez de répertorier un appartement de 70 m² en centre-ville, vous pouvez indiquer comme “Appartement de 70 m² en centre-ville”. Mais si la recherche par mots clés vous montre que plus de gens recherchent un « appartement d’une chambre en centre-ville », c’est probablement un meilleur choix.

– Inclure des mots clés locaux

Bien que votre propriété ne soit techniquement située que dans une seule ville, pensez à d’autres mots-clés qui décrivent les environs. Par exemple, si vous mettez en ligne une annonce pour une propriété à Nanterre, mettez-vous dans la tête d’un habitant de Nanterre. Pensez à des descriptions plus larges telles que « La Défense » ou « Les Hauts de Seine », et effectuez également des recherches sur ces mots-clés.

– Utilisez l’adresse dans vos balises d’en-tête et votre corps

Assurez-vous d’inclure l’adresse postale, la ville et le code postal dans le cadre de votre stratégie de référencement immobilier. Cela attirera l’attention sur la liste et facilitera la tâche des moteurs de recherche.

– Faites la promotion des annonces sur vos réseaux sociaux

La publication de liens vers vos annonces sur les plateformes de réseaux sociaux vous aidera à vous exposer à votre public (il existe des groupes facebook pour l’aide à l’investissement immobilier). Cela étant dit, veillez à ne pas le faire trop souvent. Vos fans seront ennuyés si vos réseaux sociaux remplissent leurs flux d’actualités avec des annonces immobilières, alors limitez-vous à un ou deux biens par semaine au maximum.

– Optimisez vos images

Les images sont parmi les parties les plus importantes des annonces immobilières. Ils peuvent inciter les acheteurs potentiels à vous contacter et donner une bien meilleure idée d’une propriété que le texte seul.

La seule façon pour les moteurs de recherche de savoir de quoi sont faites vos photos est d’utiliser les noms de fichiers et les descriptions fournies. Assurez-vous de les inclure dans le référencement de votre annonce immobilière et assurez-vous qu’ils sont pertinents à la fois pour la photo et le contenu de la page.  Les moteurs de recherche ne peuvent pas traiter le contenu visuel, mais vous pouvez les nommer en incluant les mots-clés : par exemple, studio-nanterre.jpg

Si vous savez que votre entreprise n’a pas le temps de se consacrer au référencement, mais reconnaît la valeur du référencement, pensez à investir dans des services de référencement immobilier. Avec des services de référencement professionnels, votre entreprise peut attirer plus de clients et vendre plus de maisons, sans vous interrompre dans votre journée bien remplie. Vous pouvez également faire confiance à une agence SEA pour améliorer le référencement payant de votre site internet, en lui confiant votre budget adwords immobilier, par exemple.