Investir dans l’immobilier : 10 conseils clés

Ce n’est un secret pour personne que l’immobilier est une excellente alternative pour investir votre argent, à condition de choisir où investir. Une mauvaise décision au moment de l’achat d’un bien immobilier pour servir d’investissement peut générer beaucoup de dégâts pour vos finances. Pour que cela ne vous arrive pas, voici 5 conseils ou astuces pour bien investir dans des biens immobiliers.

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Les propriétés sont un excellent moyen d’investir votre argent. Si vous n’êtes pas convaincu par cette affirmation, voici 5 raisons pour lesquelles il est pratique d’investir dans l’immobilier.

Investir dans l’immobilier représente un investissement relativement stable. Effectivement, dans la mesure où vous parvenez à le lier à un bon bail, vous pouvez générer un flux de trésorerie stable dans le temps à partir du loyer de votre propriété.

Les propriétés acquièrent généralement une valeur au fil du temps. Sachez que le développement économique, social et urbain finit généralement par favoriser la plus-value des biens d’une ville.

Ils permettent une certaine flexibilité dans l’investissement : étant un type d’investissement qui est garanti par l’hypothèque de la propriété, il permet jusqu’à seulement 10 %. L’investissement est financé avec les fonds propres de l’investisseur, ce qui donne de la flexibilité dans la façon de structurer le financement en termes de montants et de conditions.

Les investissements peuvent être autofinancés : grâce à la flexibilité mentionnée au point précédent, vous pouvez structurer le financement de votre investissement de manière à ce que le paiement mensuel de la dette soit entièrement couvert par le bail, de sorte que l’investissement ne devienne pas une charge financière pour votre poche.

Avantages fiscaux : vous devrez payer des impôts sur les biens dans lesquels vous investissez. Cette taxe foncière est bien inférieure à l’impôt que vous pourriez payer sur vos revenus locatifs (sauf si vous louez un logement meublé). Il s’agit d’un avantage fiscal par rapport à d’autres types d’investissements.

Conseils pour investir dans l’immobilier

Vous trouverez ci-dessous 5 conseils que vous devez suivre pour investir avec succès dans des biens immobiliers :

Conseil n° 1 : comparez le prix avec d’autres propriétés

Objectif : évaluer le prix du bien dans lequel vous allez investir en le comparant à d’autres biens similaires sur le marché afin d’estimer sa commodité par rapport au prix.

Si vous cherchez à acheter une propriété comme investissement, et non comme votre prochaine maison, il est logique de vous demander si la propriété que vous allez acheter est la meilleure alternative sur le marché immobilier. Pour ce faire, il est conseillé de comparer le bien avec d’autres biens présentant des caractéristiques similaires (nombre de chambres, superficie, etc.).

La comparaison avec d’autres biens immobiliers vous permettra d’évaluer si le bien dans lequel vous allez investir se situe dans la fourchette de prix de ce type de biens, ou s’il est supérieur ou inférieur au prix moyen. Logiquement, en tant qu’investisseur, vous chercherez à éviter d’investir dans un bien surévalué et serez heureux d’investir dans un bien sous-évalué.

Conseil n°2 : prenez la valeur du mètre carré comme référence

Objectif : évaluer le prix du bien immobilier dans lequel vous allez investir en le comparant au niveau général des prix du marché immobilier pour estimer sa convenance de prix.

Dans le prolongement de l’année précédente, il est conseillé de mettre également en évidence une comparaison avec le niveau général des prix du marché immobilier pour des propriétés de différentes surfaces et de différentes installations. Une mesure qui vous permet de faire cette comparaison est la valeur du mètre carré.

Cet exercice vous fournira un cadre de référence général. En examinant l’évolution historique de la valeur des mètres carrés ces dernières années, vous serez en mesure de comprendre où se situe le marché immobilier et quelles sont ses perspectives dans les années à venir.

Conseil n°3 : considérez la valeur de l’évaluation fiscale comme référence

Objectif : évaluer la différence entre sa valeur commerciale et sa valeur fiscale afin d’estimer son potentiel de plus-value.

Une autre valeur qu’il est conseillé de prendre comme référence lorsqu’on investit dans un bien immobilier est l’évaluation fiscale. Il s’agit de la valeur que l’autorité fiscale donne au bien.

Il est important de préciser qu’il est normal que l’évaluation fiscale d’un bien immobilier soit inférieure à son évaluation commerciale. La question est de savoir à quel point elle est inférieure. Si vous faites l’exercice de calculer le rapport entre la valeur commerciale d’une propriété et son évaluation fiscale, vous constaterez certainement que ce rapport varie entre les propriétés des différents secteurs.

Cette mesure peut être interprétée comme une mesure de l’augmentation des prix des logements dans un quartier. Plus cette raison est grande, plus la bulle des prix est importante dans un secteur et moins elle peut être attrayante en termes de gain en capital.

Conseil n°4 : Estimez le moment où vous pourrez vous procurer un loyer

Objectif : estimer les loyers qui peuvent être obtenus de la propriété sur une période donnée afin d’évaluer les flux de trésorerie, sa viabilité financière et la rentabilité attendue.

L’objectif le plus courant lorsqu’on investit dans un bien immobilier est de le louer pour des locations périodiques. Si tel est votre cas, il est logique de vous demander, avant d’investir, quel loyer potentiel vous pourrez tirer de la propriété.

Le moyen le plus simple est de procéder à un examen général des prix actuels du marché. Par exemple, en consultant des portails tels que le portail de l’immobilier. Idéalement, cette révision de prix devrait concerner des biens de taille similaire, en nombre égal de pièces, pour le même type d’utilisation et si possible appartenant au même quartier.

En examinant les prix de location de biens immobiliers présentant des caractéristiques similaires, vous pouvez obtenir une fourchette de prix et le prix moyen parmi d’autres statistiques.

En connaissant la valeur à laquelle vous pourrez louer votre propriété, vous pourrez faire une évaluation financière de votre projet d’investissement. Vous pourrez notamment calculer le dividende que vous pourriez payer mois par mois pour le financer à crédit, de sorte que le dividende puisse être payé avec le loyer obtenu. Cela vous permettra également d’estimer la rentabilité de l’investissement.

Conseil n° 5 : calculez la rentabilité et comparez avec d’autres solutions

Objectif : évaluer le retour sur investissement du bien immobilier afin d’estimer l’opportunité d’investir dans ce bien par rapport à d’autres actifs financiers.

Enfin, vous devez vous rappeler que vous acquérez un bien immobilier à titre d’investissement. En ce sens, il est logique que vous vous demandiez si le bien immobilier qui vous intéresse est vraiment un actif financier plus intéressant que d’autres biens immobiliers ou d’autres instruments d’investissement.

Pour répondre à cette question, vous devez calculer le retour sur investissement. Gardez à l’esprit que les valeurs de rendement seront différentes selon que vous allez ou non tirer parti de l’investissement avec un crédit.