Estimation immobilière : les documents à fournir

Estimation immobilière

Publié le : 10 juillet 20237 mins de lecture

Se préparer à acheter un bien immobilier est un facteur de stress. Correspond-il à vos attentes ? D’éventuels soucis peuvent-ils se produire ? Afin de rassurer les potentiels acheteurs, une estimation immobilière est nécessaire. Ce procédé permet de déterminer la valeur du bien et de découvrir d’éventuelles imperfections. Des documents fournis par le vendeur facilitent cette étape.

Le point sur l’estimation immobilière

Une estimation immobilière est une étape incontournable avant tout achat de bien foncier. Elle vous permet de connaitre la valeur exacte de la propriété que vous souhaitez acquérir. Et pour obtenir une estimation fiable, il est important de vous baser sur des caractéristiques précises.

La localisation géographique est capitale lors de l’achat d’un bien immobilier. Le quartier où se situe ce dernier ainsi que sa réputation influent sur le prix. Le nombre de transports en commun, de commerces et de sites attractifs dans les environs peuvent également modifier la valeur du bien. D’autres éléments tels qu’une vue dégagée ou un panorama unique peuvent augmenter le prix d’achat.

Une fois les détails concernant l’emplacement éclaircis, il faut s’intéresser au bien en lui-même. Sa superficie, le nombre de pièces disponibles, l’âge et la qualité du bâtiment augmentent ou réduisent sa valeur. L’équipement disponible et la luminosité sur place ainsi que l’accessibilité des lieux jouent également un rôle important dans l’estimation immobilière. La présence de stationnement à proximité augmente aussi la valeur du bien.

Pour obtenir le juste prix d’un bien immobilier, le contexte économique doit être analysé. L’état du marché foncier actuel impacte sur la valeur des constructions. Enfin, une étude des ventes de biens similaires au niveau local ou national détermine le prix proposé pour un bien.

Afin de connaitre la valeur réelle d’un bien, faites appel aux services d’une agence immobilière. Des enseignes en ligne telles que squarehabitat.fr réalisent pour vous des estimations assurées avant un achat.

À consulter aussi : Comment se fait l'estimation d'un bien immobilier et qui s'en occupe ?

Les documents nécessaires pour une estimation immobilière avant un achat

Acheter une maison ou un appartement est un grand projet. Pour le mener à bien, passez par une agence immobilière. Elle effectue diverses tâches pour vous. Il lui revient notamment de trouver le bien correspondant à vos attentes et de procéder à son estimation. Pour cela, elle doit demander des documents spécifiques au propriétaire vendeur.

Pour évaluer correctement un bien, un professionnel de l’immobilier demande au vendeur de lui fournir le titre de propriété et celui des annexes s’il y en a. Il a aussi besoin du carnet d’entretien de la chaudière ou de la pompe à chaleur et celui de l’immeuble qui indique le diagnostic technique global pour un appartement.

Un avis d’imposition relatif aux taxes foncières et d’habitation est également nécessaire. Ces pièces indiquent aux futurs acheteurs le montant des charges s’ils achètent réellement la maison ou l’appartement.

Pour estimer un bien immobilier à Paris, Lyon ou Boulogne-Billancourt, l’agence a besoin de documents d’urbanisme. Il s’agit :

  • D’une attestation de garantie assurance dommage ouvrage. Elle porte sur les constructions réalisées ces 10 dernières années ;
  • Du certificat de conformité ;
  • De la déclaration d’achèvement des travaux ;
  • D’une non-opposition de la mairie ;
  • D’un permis de construire dans le cas d’un bien construit par le vendeur lui-même.

D’autres documents peuvent être nécessaires. L’agent immobilier peut avoir besoin d’une copie des documents indiquant les travaux et autres aménagements réalisés dans la construction. Une pièce indiquant les servitudes et un justificatif précisant la présence ou non d’un système de détection de fumée peuvent aussi être demandés.

Dans le cas d’un bien en copropriété, l’évaluation de sa valeur ne peut être réalisée sans des documents précis. Le professionnel immobilier a donc besoin des données relatives au syndic (noms et adresses). Le propriétaire vendeur doit aussi lui fournir le règlement de copropriété et un pré-état daté obtenu auprès du syndic. Des appels de fonds et les 3 derniers PV des assemblées générales du syndic complètent le dossier pour l’estimation.

D’autres documents à consulter pour une estimation immobilière avant achat

Il existe diverses solutions pour connaitre la valeur d’un bien immobilier. Le plus simple est de faire appel à une agence immobilière. Elle vous assigne un professionnel qui estime la maison ou l’appartement qui vous intéresse. Toutefois, cette mesure est chronophage, car elle nécessite que vous vous déplaciez constamment en agence. Pour gagner du temps, procédez à une estimation immobilière en ligne. De nombreux sites spécialisés se basent sur les documents énoncés précédemment pour déterminer la valeur réelle du bien qui vous intéresse.

Pour vous aider à trouver facilement le bien de vos rêves, l’agent immobilier demande également des pièces en plus au propriétaire vendeur. Il s’agit du document de diagnostic technique. Il permet de mieux jauger les performances du logement.

La présence de nuisibles dans une construction peut faire baisser sa valeur. Grâce à un état indiquant une invasion ou non de termites dans le logement, l’agent immobilier peut faire baisser la valeur de ce dernier. Pour les bâtiments construits avant le 1er janvier 1949, un certificat de présence de plomb est réclamé. Ce justificatif garantit la salubrité et la sécurité des lieux avant votre emménagement.

L’intérêt environnemental du public influe aussi sur une estimation immobilière. Pour bien juger de la valeur d’un bien, le professionnel a besoin de l’état des risques et pollution du logement. Il permet de jauger des problèmes auxquels vous pouvez être confronté en réalisant l’achat

Le vendeur doit également fournir un diagnostic électrique et gaz à l’agent immobilier. Ce justificatif garantit que le système de chauffage et d’éclairage des lieux est conforme aux normes actuelles. Enfin, un diagnostic de performance énergétique est réclamé. Il permet de déterminer la consommation énergétique du logement et ses performances.

En regroupant tous ces éléments, le professionnel peut procéder à une évaluation immobilière précise du bien de votre choix. Grâce à ses indications, vous pouvez décider de procéder ou non à l’achat.


Plan du site