Baisse des taux, une aubaine pour les agents immobiliers ?

les agents immobiliers

Publié le : 18 août 20203 mins de lecture

Les taux de crédit immobilier observent depuis le début de l’année une nette baisse et cette tendance n’est pas près de s’inverser à en croire les professionnels de la finance, une aubaine pour les agents immobiliers ? Lumière.

La baisse des taux soutient le marché immobilier

Le marché immobilier n’est pas au meilleur de sa forme depuis plusieurs années, avec pour principale raison les effets retardataires de la crise, les ménages privilégient l’épargne et la faible consommation plutôt que les investissements car la tendance reste fragile en France, notamment autour de l’emploi.

Simplement, la baisse des taux des crédits immobiliers entamée depuis le début de l’année 2015 a relancé un marché en perte de vitesse, la production de crédit est en pleine croissance, environ + 30% sur 2015 par rapport à 2014 selon la Banque de France. Cette tendance commence tout juste à s’essouffler mais a permis de soutenir l’activité des agents immobiliers sur le territoire tricolore. Les ménages ayant une capacité d’emprunt suffisante et un emploi pérenne ont sauté le pas en devenant propriétaire, dans le neuf comme dans l’ancien. L’offre reste tout de même supérieure à la demande et certains prix ont augmenté sur certaines grandes villes comme Bordeaux, Nantes et Paris.

À consulter aussi : Perturbations sur le marché du logement

Des résultats en demi-teinte avec le rachat de crédit immobilier

La production de crédit immobilier est faussée en partie car de nombreux ménages ont opté pour la renégociation de prêt et pour le rachat de prêt immobilier sans pour autant changer de bien immobilier. De ce fait, les agents immobiliers ont pu travailler avec les jeunes emprunteurs à la recherche d’un premier bien et avec les propriétaires en recherche d’un investissement locatif, un marché ouvert et très réceptif.

Au-delà, les taux bas n’ont pas eu les effets escomptés sur le marché immobilier et notamment sur les attentes des agents immobiliers. Les beaux jours des taux sont probablement comptés car les banques ne pourront pas continuer à proposer des taux si bas indéfiniment, il faut donc profiter de la situation actuelle, aussi bien du côté emprunteur que du côté professionnel de l’immobilier.

Plan du site