6 conseils pour vendre rapidement votre maison

Vente de votre maison

De nombreux facteurs jouent sur la vente d’un bien immobilier. En les étudiant de près, vous pouvez espérer vendre votre maison plus rapidement.

Alors qu’il y a une dizaine d’années, il suffisait de publier une annonce pour vendre sa maison sur le champ, le marché est dorénavant beaucoup plus tendu, tout comme les prix de l’immobilier. Les acheteurs sont plus exigeants, mieux informés et prennent le temps de murir leur décision. Il faut dire que l’immobilier représente souvent le plus gros investissement réalisé au cours d’une vie.

6 conseils de pro pour vendre sa maison plus rapidement

Si vous envisagez de vendre votre maison, il est donc préférable de savoir ce que les acheteurs recherchent afin de mettre toutes les chances de votre côté. Vous devez aller au-delà de l’attachement émotionnel que vous avez pour votre maison, et la considérer comme un produit que vous devez mettre sur le marché. L’objectif est de positionner votre maison de manière à ce qu’elle plaise au plus grand nombre d’acheteurs potentiels, en mettant en avant ses forces et en neutralisant ses faiblesses. Si vous passez par une agence immobilière pour la vente de votre maison, ce professionnel saura vous conseiller afin que les 7 points essentiels pour la vente soient respectés :

1- Soigner les photos

Lorsqu’on achète un produit, qu’il s’agisse d’une maison, d’une glace ou d’une voiture, la première impression est très importante. C’est pourquoi, les acheteurs rejettent très souvent les annonces immobilières sans photo. Les maisons avec des photos mais de mauvaise qualité sont également moins visitées. Il est donc essentiel de disposer de photos mettant les atouts de votre maison en valeur.

Cependant, ces photos doivent être honnêtes pour ne pas susciter la déception : si vous montrez des images agrandies et surdimensionnées, vous pourriez recevoir des visiteurs mais la plupart seraient déçus après la visite, ce serait donc une perte de temps et d’argent de votre part.

L’idéal est de posséder le matériel adéquat, les agents immobiliers prennent souvent leurs photos avec un objectif grand-angle afin de donner une vue d’ensemble sur une pièce. Certains sont même équipés d’un drone pour prendre des clichés de l’ensemble de la propriété.

Mais avant de prendre une belle photo, vous devez préparer votre maison pour le shooting. Tout comme vous ne réserveriez pas dans un restaurant avec des photos le montrant sale et mal entretenu, votre maison doit être impeccable lorsque les photos sont prises.

Ces photos doivent montrer la maison en parfait état : propre, rangée et complètement dépersonnalisée. Les acheteurs veulent se voir vivre dans cette maison, et non dans la vôtre. Retirez les photos de famille et toute décoration trop personnelle. Ces objets rendraient difficile pour l’acheteur de se voir y vivre. Vous pouvez même l’égayer avec des attentions comme un bouquet de fleurs sur une table.

Il est recommandé de réparer les petits dégâts : les murs, les rideaux, faire quelques petites bricolages. L’idée est que l’acheteur observe toutes les possibilités de la maison.

Il peut être également tentant de se laisser aller au home-stagging. Techniques immobilières pour “embellir” la maison et la rendre plus attrayante : la décorer avec des objets impersonnels, de bon goût, dont chacun peut voir tout le potentiel.

2- Le lieu

L’emplacement est l’un des principaux facteurs dont les acheteurs tiennent compte lorsqu’ils achètent une maison. Et malheureusement, c’est un facteur auquel vous ne pouvez rien changer.

Vous pouvez en revanche, trouver les arguments valorisant le lieu dans votre annonce, en fournissant des informations détaillées sur l’emplacement. Les acheteurs seront intéressés de savoir quelles sont les infrastructures du quartier, qu’il s’agisse d’écoles, d’hôpitaux, de centres commerciaux, d’installations sportives ou d’espaces verts.

Faites en sorte qu’il soit facile pour eux d’enquêter par eux-mêmes, et ajoutez toutes ces informations à la description de votre maison.

Ils voudront également savoir si le quartier est calme ou non, s’il y a une circulation excessive, du bruit ou si des établissements peuvent être dérangeants.

Et, surtout, vous devez mentionner si il existe des projets de développement urbain à proximité de votre maison à vendre : s’il s’agit d’un projet intéressant, cela peut réévaluer la propriété ou, sinon, la dévaluer.

Si vous pensez que votre maison sera plus attrayante pour les couples, ajoutez des informations qu’ils pourraient trouver intéressantes. Ou si, au contraire, c’est une grande maison pour les familles, précisez-le dans votre description, et justifiez le avec des données concrètes.

3- Le prix

Le prix est le facteur le plus important. Un professionnel habitué à son secteur saura sans peine réaliser une estimation immobilière.  En fonction, du standing du bien, de son état général, de sa taille, de sa distribution et de son emplacement, vous pourrez évaluer votre maison dans une fourchette de prix. Mais attention, à l’intérieur de la fourchette, c’est vous qui pouvez faire la différence en choisissant un prix légèrement supérieur à sa valeur marchande, en fixant le prix exact ou en ajustant le prix en dessous du marché.

Les maisons qui sont initialement proposées à un prix plus élevé qu’elles ne devraient l’être, finissent par passer des mois sur le marché et finissent par perdre en intérêt auprès des acheteurs.

En revanche, si vous êtes pressé de vendre, vous pouvez bien entendu proposer voter maison à un prix légèrement inférieur à celui du marché. Mais là encore, les acheteurs pourraient se demander si il n’y a pas un vice caché. Le plus judicieux serait de proposer votre maison au prix du marché et d’accepter de négocier à un prix inférieur.

4- L’aménagement de la maison

L’un des facteurs non négociables pour les acheteurs lors de la recherche et de l’achat d’un logement est la superficie (particulièrement la superficie selon la loi carrez). Une famille qui recherche une maison sait exactement de quel espace elle a besoin. Une famille, par exemple, aura besoin d’une grande salle de séjour et d’une cuisine, avec plusieurs chambres et salles de bains. Un couple ou une personne seule, en revanche, recherchera une maison plus petite et peut-être plus pratique.

Réfléchissez au type d’acheteur qui convient à votre maison, et adaptez la description en conséquence. De cette façon, vous pouvez également filtrer les parties intéressées et avoir des visites plus productives.

Un autre facteur important à prendre en compte est l’orientation de votre domicile. Selon l’orientation, la maison profitera du soleil le matin ou l’après-midi, en hiver ou en été. Cela aura également une incidence sur la facture d’électricité, et c’est un élément auquel les acheteurs prêteront attention.

Bien que vous n’ayez pas beaucoup de contrôle sur ce point, ce que vous pouvez faire est de préciser clairement ces informations dans la description de votre logement : non seulement s’il est orienté au sud ou au nord, mais en précisant si  le bien reçoit la lumière du jour ou de l’après-midi, ou si le soleil frappe plus fort en hiver ou en été.

5- La description de votre logement

On dit souvent que lorsqu’un acheteur lit une annonce, il lui suffit de 20 secondes pour se décider.  Pendant ces 20 secondes, l’acheteur aura une idée de la valeur et du potentiel qu’il peut trouver dans une maison.

Nous avons déjà parlé des photos, du lieu et du prix. Pour le lieu, vous aurez les mains liées. Avec le prix, vous pouvez fixer une juste valeur pour attirer l’attention dès le départ. Mais le facteur qui englobe tous les autres est la qualité de la description de votre maison.

Cette simple étape vous permettra de vous démarquer de pratiquement tous vos concurrents, vous apporterez à votre maison une valeur ajoutée que l’acheteur ne remarquera que dans les 20 premières secondes. Et n’oubliez pas que les premières impressions sont importantes. La qualité des détails de l’annonce parle de la maison, mais elle parle aussi de vous. L’acheteur verra dès le premier instant une annonce propre, complète, professionnelle, avec des photos de bonne qualité et un prix équitable.

6- La documentation sur le logement

Un facteur étroitement lié au précédent, sera la documentation que vous serez en mesure de donner à l’acheteur potentiel. Il est vrai qu’elle ne sera pas décisive pour attirer des visiteurs, mais elle sera décisive pour “conclure l’affaire”. Dès la première visite, il faudra préparer les documents permettant à l’acheteur de savoir précisément les dépenses réalisées ou à réaliser sur la maison, les charges occasionnées (eau, électricité, chauffage, frais de co-propriété…). Ce facteur vous aidera dans le processus de négociation ; il est donc très important.

Lorsqu’il s’agit de vendre une maison, chaque détail compte. De la profondeur et de la qualité des informations que vous pouvez fournir à l’acheteur, à l’image qu’il se fait de vous – en tant que vendeur – pendant les premières secondes où il voit votre annonce sur le web, c’est pourquoi il put être important de faire confiance à un professionnel de l’immobilier pour la vente de votre bien.