Bien immobilier : l’achat aux enchères immobilières !

enchères immobilières

Les enchères immobilières sont l’occasion d’acheter un bien immobilier, qu’il appartienne à l’État ou à des particuliers, à un prix inférieur à ceux du marché. Toutefois, si tout le monde peut assister à une vente aux enchères, il y a des modalités à connaître pour pouvoir acheter. Les voici.

S’informer sur les enchères immobilières à venir

Des ventes aux enchères sont régulièrement organisées. Pour connaître les ventes aux enchères immobilières à venir, vous pouvez regarder sur les sites internet spécialisés dans ce domaine, dans les journaux, chez les notaires. Vous aurez alors accès à une description du bien, aux coordonnées du notaire chargé de la vente et serez informé de la date et heure de l’enchère.

Bien immobilier l'achat aux enchères immobilièresVous pouvez au préalable visiter le bien et consulter le cahier des charges qui vous donne des renseignements complémentaires sur le bien comme les dispositions concernant l’urbanisme, les certificats au plomb, à l’amiante, aux termites, la mise à prix… et les modalités de la vente.

Cela vous permet d’avoir tous les renseignements pour choisir si vous devez vous rendre à la vente ou non.

Les modalités spécifiques à chaque type de ventes aux enchères

l'achat aux enchères immobilièresComme indiqué sur cette page, il existe trois grands types d’enchères immobilières et chacun possède ses propres modalités. Ainsi, pour ce qui est des ventes notariales, en début de séance, vous devrez remettre un chèque de consignation d’une valeur représentant 10 à 20 % de la mise à prix du bien. Pour les ventes domaniales, donc de biens appartenant à l’État, le chèque de consignation est de 5 % de la valeur de mise à prix et n’est nécessaire que pour une enchère supérieure à 7 500 €. Quant aux ventes immobilières judiciaires, c’est-à-dire celles qui découlent de saisies, vous devez faire appel à un avocat, c’est lui qui devra enchérir à votre place. Un chèque de consignation représentant 20 % de la mise à prix est également indispensable.

Pour participer aux enchères immobilières, vous devez également fournir une pièce justificative. Pour accomplir les modalités d’inscription, il est conseillé de vous présenter 15 minutes au minimum avant le début des enchères.

Le déroulement d’une vente aux enchères

Le bien immobilier en question est mis en vente au prix fixé et les enchérisseurs font des offres. C’est le dernier à en faire une qui remporte la vente, le coup de marteau du commissaire-priseur clôt définitivement la vente.

Une fois l’offre d’achat acceptée, vous devez donc vous rendre chez le notaire pour signer le compromis de vente. Toutefois, pour fixer ce rendez-vous, vous devez attendre 10 jours car une surenchère de 10 % peut avoir lieu pendant ce délai et dans ce cas, vous ne serez plus l’acquéreur du bien. Passé ce délai, vous devrez alors vous acquitter du montant dont vous avez enchéri pour que le bien vous appartienne.

Il est bon à savoir que dans le cadre d’enchères immobilières, vous disposez seulement de 45 jours après l’adjudication pour régler le prix de vente. Si vous devez contracter un prêt pour acheter ce bien immobilier aux enchères, il est donc préférable que vous ayez effectué les démarches au préalable car le temps qui est vous est imparti ensuite est court.

De plus, une enchère vous engage de façon définitive sans délai de rétractation. Si finalement, vous ne pouviez plus acheter ce bien, des pénalités financières seraient appliquées. Il vaut donc mieux avoir pris toutes ses précautions auparavant et bien avoir préparé son dossier. D’ailleurs, si vous voulez en savoir davantage sur les inconvénients et les avantages de ce type de vente, consultez ce site.