5 critères principaux pour obtenir un prêt immobilier avantageux auprès de sa banque

Credit immobilier

Après avoir pris la décision de souscrire à un prêt au niveau de sa banque, l’emprunteur doit encore répondre à certains critères importants avant d’en bénéficier. Il est nécessaire donc que le demandeur prouve à la banque qu’il est un bon investissement pour elle et qu’elle puisse lui faire confiance. L’emprunteur peut également avoir recours à une simulation de prêt immobilier pour avoir une idée sur ce qu’il peut obtenir, ce qu’il aura à payer et pendant combien de temps. Parmi les nombreuses exigences à respecter, on les a résumées en cinq grandes lignes :

1- Nécessité d’un apport personnel :

Pour prouver à l’établissement de crédit que le futur emprunteur est sérieux, il est conseillé de ne pas laisser à la banque la charge à 100% d’une transaction. Par exemple, si on veut effectuer un achat, le débiteur pourrait payer lui-même les frais de notaire. Ainsi, le banquier sera plus enclin à proposer un taux de crédit intéressant quand il aura comme assurance que les risques ne sont pas énormes.

2- Afficher un statut crédible :

Cela veut dire que l’emprunteur se doit d’être maître de sa trésorerie, et qu’il ne soit pas déjà sous le coût de plusieurs autres crédits. C’est un point important puisque plus le débiteur parait solvable, plus il a des chances d’obtenir son prêt. Il est nécessaire de vérifier à l’avance également que la mensualité du prêt à souscrire n’est pas plus élevée que le tiers des ressources financières du demandeur. C’est ainsi que le recours à une simulation de prêt immobilier est nécessaire pour avoir une idée des charges à payer.

3- Etre capable de rembourser à temps :

Pour cela, le demandeur doit afficher un solde créditeur pendant les derniers mois précédents sa requête. Ceci prouvera au banquier la solvabilité de l’emprunteur et surtout garantira qu’il pourra payer les mensualités. Il est conseillé également ce dernier de bien évaluer sa capacité de paiement en fonction de ses revenus mensuels. Ne pas oublier de mettre dans ses calculs les différentes charges fixes à s’acquitter par mois auxquelles vont s’ajouter les mensualités du nouveau prêt immobilier.

4- Un emprunteur jeune :

Plus l’emprunteur est jeune, plus il aura encore du temps pour travailler, donc pour rembourser son prêt. En effet, les établissements bancaires prennent en compte l’âge du futur souscripteur pour accorder un crédit. Si ce dernier est amené à s’échelonner sur un long terme, il est préférable que l’emprunteur soit jeune et non proche de la retraite. Cependant, ce critère n’est pas toujours sûr, on n’est jamais à l’abri de certains accidents qui peuvent avoir une incidence sur la capacité de travail du débiteur.

5- Choisir la bonne banque :

Avant de souscrire à un crédit immobilier, il ne faut pas hésiter à mettre les établissements bancaires en concurrence. L’emprunteur peut changer de banque juste parce qu’une autre lui fait de meilleures propositions. Il peut également jouer sur cette concurrence pour négocier de meilleurs taux de crédit. Enfin, pour mettre totalement la banque en confiance, le débiteur peut décider de souscrire à d’autres offres dans l’établissement en plus de son prêt. C’est une stratégie également pour arriver à réduire le taux mensuel à payer à la banque.